On the road again

Salvador de Bahia

Traversée de Jacaré vers Salvador de Bahia: 5 jours

 

Quel bonheur de reprendre le large! 

 

Dès les amarres  lancées, la vie à bord reprend tout naturellement.  Ce rythme nous plait, nous convient tant.

 

Les enfants se dirigent vers leurs jeux de société : Uno, cartes, Piratacar, Sardine, Playmobil, Légo et aussi encyclopédie, livres.  Chacun replonge dans son imaginaire, enfile des nouveaux rôles,… un autre voyage. La boite à crayon est remise sur la table, les journaux de bord se recolorent et se remplissent de ce que l’on a quitté. Les boites de céréales et les vieux sacs se transforment en cerf volant.  Ce vent nous en apporte des plaisirs !!

Ghislain et moi rentrons dans un autre rythme, paisible.  Nous nous retrouvons juste dans l’intimité de notre univers familial.  Que c’est bon et combien, cela nous convient.

 

Pour ma part, je vais du regard plongé à nouveau dans l’horizon poursuivre mon voyage intérieur.  Je serais ramenée à la réalité par un moment de partage avec les enfants ou Ghislain : un jeu de carte, un coup de crayon pour finaliser un dessin.  Les repas, l’école vont rythmer notre vie à bord.  C’est juste cela.  Une vie de petits gestes, alimentée d’imaginaire ouvrant des portes vers un horizon infini.

 

Le deuxième jour, voilà que notre bateau s’est transformé en Arche de Noé : un vent de terre nous amena des dizaines de papillons et d’insectes prenant notre bateau comme ultime refuge.  Que d’émerveillement à bord, Baptiste s’exclamait « Magnifique ».

Chacun des nouveaux passagers se réfugiaient là où ils passeraient le plus inaperçus : cheveux, liège, fruit, par battes.

 

Les avez vous trouvés? 

 

Ce fut  un émerveillement perpétuel. 

Et voilà que ces petits invités surprises s’insérèrent assez bien à la vie à bord.  Pour le repas, nous leur laissons les pourtours d’ananas. Ils semblent s’en régaler ! Nous nous plongerons tous les 6 dans l’encyclopédie pour découvrir tout l’univers de nos nouveaux compagnons de route.

 

Au point de vue navigation, assez calme, quelques coups de vent et un gros grain  animeront cette traversée. La première nuit,  les fonds étant  encore peu profonds, nous avons  louvoyé entre les filets des  pêcheurs.

 

Après 5 jours de navigation au large (100km des cotes), nous arrivons dans la Baie de Salvador de Bahia avec quelques bons coups de vent  renforçant  l’idée que nous formons une bonne équipe pour affaler la grand voile en un temps minimum.

Nous sommes arrivés à la tombée de la nuit, le baie nous offrira son plus beau visage.  Un temps d’émotion, là, en famille.

 

 

Ghislain partira avec les 4 enfants pendant une semaine à 250 km au Sud de Salvador à la poussada  « A Forte ».  Ils viendront vous conter leurs aventures et leurs découvertes de bébés tortues.

 

Nous partons aujourd’hui pour une quinzaine de jours découvrir le baie de Bahia et ses Rios.                                        

 


Publié à 11:25, le jeudi 13 mars 2008, Salvador de Bahia
Mots clefs : bahia


argentine

22:23, jeudi 27 mars 2008 .. Publié par gaetanedumont@yahoo.com.ar
nous habitons a santiago del estero en argentine depuis 8 ans..amis de Denys.nous avons des vaches.4 enfants plus ou moins du meme age que les votres...venez si le coeur vous en dit...kiss gaetane de fierlant

Commentaire sans titre

16:19, dimanche 30 mars 2008 .. Publié par Anonymous
je ne sais si ce petit mesage vous parviendra car mes notions d'informatique sont précaires...mais je voulais simplement vous dire que j'adore vous accompagner sur la toile , vous êtes magnifiques mes petits amis et votre voyage met du soleil dans mon printemps.Céline tu embellis encore , Flore tes petits pieds sont tellement enracinés dans ce que tu vis...Douce Edwige comme tu as dû être contente d'avoir des papillons comme invités à bord et toi petit Baptiste le vent de l'hiver qui se termine ici en Belgique semble parfois me rapporter tes petits chants de pinson siffleur...Profitez bien de cette chance magnifique qui vous est offerte et prenez soin de votre joie Bizzzzzzzzzzzzzzzzyvonne

Commentaire sans titre

09:06, samedi 11 octobre 2008 .. Publié par diego de schaetzen
vous avez de la chance jador c'est poto le peti singe et tout mes parents on acheterun nouveu velo
diego

{ Page précédente } { Page 21 sur 35 } { Page suivante }

Qui sommes-nous ?

Où sommes-nous ?


Derniers articles

La Casamance: coeur de l'animisme sénégalais.
Saloum: fleuve de sel
En route vers le Saloum
Afrique de l'Ouest:
Mexique:
Guatemala: Antigua -Tikal-Coban-Chichicastenango-Nebaj-Todos Santos
Guatemala: on the road again
Le Sud des Antilles
Une remontée dans le temps
Guyane-Îles du Salut-Tobago
Guyane
Fortaleza-Lençois-Cayenne
Salvador à Fortaleza
Des baleines au rio Inferno de Bahia
Remontée vers le Nord
Iguacu Pantanal
Sud du Brésil
Rio la merveilleuse
En route vers Rio de Janeiro
La baie de tous les Saints
Salvador de Bahia
Joao Pessoa: ville paisible et sûre
Entrée dans le Rio Paraíba
Paradis terrestre
Traversée de Praia de Santiago à Fernando de Noronha
Les Galapagos brésiliens
Atlantique Nord
Traversée de l'Atlantique
Une porte s'ouvre sur l'Afrique
Décembre Traversée Canaries - Cap Vert