On the road again

La baie de tous les Saints

Salvador de Bahia et la baie de tous les saints.

 

Située dans une vaste baie parsemée d’îlots, de rios sillonnant les terres à la végétation luxuriante de cet Etat, Salvador est une ville imposante.

 

 Il est impressionnant d’arriver par bateau au pied de cette ville mythique, légendaire.

 

Les historiens l’identifieront comme le lieu de l’enfantement du Brésil.

Ils la nomment  le Brésil noir ou la « Rome noire ». Pour raison,  la ville abrite ou est abritée (selon notre regard plus subjectif…) par 365 églises de style baroque. 

Berceau historique du Brésil aux édifices  impressionnants  érigés à la force, à la sueur, aux cris des esclaves africains,  dépourvus de leurs droits pour la gloire des nations européennes. 

Ce qu’il en reste aujourd’hui,….ce que les colons n’ont pu retirer de leurs esclaves : « l’âme africaine ».  Elle est toute la fierté et l’identité de ce peuple bahianais, une culture afro-brésilienne haute en couleurs, en croyances et en mets.

Le vieux quartier surplombant la baie est un lieu où il fait bon se balader.  Petites ruelles en pavées, places couronnées par des flamboyants,  maisons colorées. Tout cela animé par des musiciens ambulants, des artistes : peintres et sculpteurs.

Flore, émerveillée par l’habillement et l’élégance des femmes d’ici nous dira « ici, ce sont de vraies femmes »…

 

La grand défaut de Salvador est sa pollution sonore. Une vraie agression pour nous. 

 

Nous reprenons le large pour visiter la baie de Bahia, Itaparicia, Catù, l’archipel de Frade.

 

 

 

Quel bonheur de pouvoir à nouveau plonger  du bateau, se retrouver dans des coins retirés, de découvrir des petits hameaux ou villages, de pénétrer les terres par les rios.

 

Comme nous sommes bien dans la découverte et la rencontre. En route, en marche.

Catù sera pour moi mon coup de cœur.

Dés le premier regard, j’ai été séduite. Là, sur ces eaux paisibles d’un rio, la nature abondante, généreuse, d’un vert printemps plonge ses racines dans l’eau. 

 

Le petit village de Catù est  enlacé d’une forêt généreuse.  Sur la plage, galopent des chevaux.

A l’aurore,  une vingtaine de petits écoliers habillés de bleu prennent une barge pour rejoindre l’autre rive. 

Nous ferons la connaissance de Victor. 

Des pêcheurs, équilibristes sur leur pirogue, s’en vont là seul pêcher. Il semble méditer ou plutôt m’amène à méditer…

Le petit resto du village, c’est chez Simone.    Elle dresse la table seulement à la demande. Un « comme chez soi », 5 étoiles d’humanité.

 

Nous comptions y passer quelques heures à Catù, nous y sommes restés 4 jours.

 Marchand de pain.

 

Catù, c’est aussi la rencontre de Melba et Roberto, un couple franco-colombien, installé,  simplement, dans ce village depuis 14 ans.  Couple, accueillant, intègre, généreux, paisible. 

Roberto est un homme de talent et de cœur.  Ame de navigateur, il se prit de passion pour la construction de catamaran de plaisance. Icare à ses heures, il construira des hydravions, Elvis aux couchant, il fabrique  des guitares.

 

D’autres projets ingénieux l’animent. Nous lui souhaitons qu’ils se réalisent. 

Il nous emmenera dans la petite jungle de Catù  aux arbres des plus surprenants : fromagers, jacquiers, amandiers, …. 

 

 Et combien cet homme respecte ce poumon de la terre.  Je l’en remercie pour elle, notre terre, pour lui, pour nous.

.

Nous reprendrons la route vers l’archipel de Frade, nous irons comme des « Robinson » découvrir une île à la flore luxuriante. 

Nous serons accueillis par un ouistiti, survolés par des vautours, escortés par des oiseaux aux chants mélodieux...

 Je rends grâce à cette nature si belle, si généreuse.  Quelle paix, quel calme. 

Quelle chance nous avons.  Nous en profitons pleinement. 

La saison des pluies commence. Les averses sont impressionnantes et, fort heureusement, sporadiques. La nature semble se gonfler d'elles.

 

Nous sommes de retour à Salvador pour y faire des formalités, régler notre problème d’ancre et préparer notre navigation de 7-8 jours vers Rio de Janeiro.

Nous lâchons les amarres aujourd'hui. 

 

Nous vous souhaitons pour Pâques un printemps généreux dans vos projets, dans ce que vous êtes, et dans ce que la nature vous offre.

Et la « Genèse » continue…

 
Publié à 10:46, le mercredi 26 mars 2008, Salvador de Bahia
Mots clefs :


Commentaire sans titre

20:07, dimanche 30 mars 2008 .. Publié par Justin Louis et sa famille
C'est un vrai plaisir de suivre votre voyage si impressionnant, de voir de si belles photos et de lire vos récits!
On aimerait pouvoir vous accompagner.
On attend votre prochain épisode.

Commentaire sans titre

16:00, mardi 1 avril 2008 .. Publié par Anonymous
Votre aventure me fait rêver, moi qui est de fortes envies de voyage!
Je reviendrai vous voir souvent!
Bonne continuation

Commentaire sans titre

14:37, vendredi 4 avril 2008 .. Publié par Cecilia et la troupe
Quel splendide voyage, nous avons un immense plaisir à consulter votre site. Vous êtes dans nos pensées, continuez à profiter pleinement de vos belles découvertes et rencontres.
Nous vous embrassons tous les six
Cecilia Marc Alex et Jay !!!

Hello !!!

01:11, mardi 29 avril 2008 .. Publié par Hugo et Virginie de Crombrugghe
Coucou,

J'ai reçu les coordonées de votre site par Caroline et Christophe...
Merci pour ce beau récit... on est déjà parti 2 ans au Cambodge en 2000 (humanitaire)... Cette expérience à été très riche pour notre couple... En famille -et à bord d'un bateau- une telle expérience doit être au moins aussi intense !
Depuis notre retour nous avons eu 3 enfants... De vous lire nous redonne une très grande envie de voyager... Merci !
Goûter bien à tout ces moments de complicité en famille... c'est tellement fondateur et certainement ancré pour la Vie !!!

Bien à vous... belle route... doux rêves !
Hugo et Virginie de Crombrugghe (frère de Marussia Houtart)

{ Page précédente } { Page 20 sur 35 } { Page suivante }

Qui sommes-nous ?

Où sommes-nous ?


Derniers articles

La Casamance: coeur de l'animisme sénégalais.
Saloum: fleuve de sel
En route vers le Saloum
Afrique de l'Ouest:
Mexique:
Guatemala: Antigua -Tikal-Coban-Chichicastenango-Nebaj-Todos Santos
Guatemala: on the road again
Le Sud des Antilles
Une remontée dans le temps
Guyane-Îles du Salut-Tobago
Guyane
Fortaleza-Lençois-Cayenne
Salvador à Fortaleza
Des baleines au rio Inferno de Bahia
Remontée vers le Nord
Iguacu Pantanal
Sud du Brésil
Rio la merveilleuse
En route vers Rio de Janeiro
La baie de tous les Saints
Salvador de Bahia
Joao Pessoa: ville paisible et sûre
Entrée dans le Rio Paraíba
Paradis terrestre
Traversée de Praia de Santiago à Fernando de Noronha
Les Galapagos brésiliens
Atlantique Nord
Traversée de l'Atlantique
Une porte s'ouvre sur l'Afrique
Décembre Traversée Canaries - Cap Vert