On the road again

Joao Pessoa: ville paisible et sûre

La ville de Joao Pessoa est la municipalité  bordant celle de Cabedelo (Jacaré) où nous sommes. 

Nous avons découvert notre première ville du Brésil.  Aussi connue comme la ville où le soleil se lève en premier car elle est le point le plus oriental des amériques. 

C'est une ville qui ne se livre pas à la première rencontre. Et quel contraste pour nous après le grand large.

 Sa population est de 674 762 habitants.  Elle ressemble du premier abord à une construction de Légo.

Nous avons été tout à fait séduit  par celle-ci. 

C'est une ville paisible bordée de belles plages de sable blanc baigné par une mer bleue,   Une grande digue accompagne la plage tout au long de la ville sur des kilomètres et là, c'est un lieu de rencontre, de jogging, de partie de volley, de ballade du soir.  Une ville du Brésil où l'on se sent en toute sécurité.  La majorité de la population est de classe moyenne. Pessoa est l'une des plus anciennes ville du Brésil.  Elle a été fondée en 1585 et possède un riche patrimoine architecturale, spécialement de belles constructions baroques.  Une amie brésilienne nous fera découvrir les trésors de sa ville comme  l'église de Saint François surplombant la vallée du Rio et  le Couvent de Saint Antoine, du XVIIIème siècle. Quelle atmosphère paisible.  João Pessoa possède des grandes aires de forêts naturelles préservées, des places et des jardins.  Elle est  considérée l'une des villes ayant l'un des plus hauts indices d'air vert par habitant du monde. 

Joao Pessoa sera pour nous aussi un lieu de rencontre :  Un couple d'artiste brésilien, superbe : Gina et Yukio.  Ils avaient tous les deux un regard  plein d'amour l'un pour l'autre mais surtout d'une profondeur lumineuse.  Ils nous ont invité dans leur atelier le lendemain de notre rencontre.  Quel lieu paisible.  Les enfants y ont chacun enfilé un tablier et ont pu pétrir la terre glaise pendant que Gina, la céramiste nous partageait son parcours et nous fit découvrir l'empreinte de son âme posée sur chacune de ses œuvres.  Un moment de grâce. 

 

La visite de l'école de Jean XXIII .

Nous avons décidé de nous arrêter dans cette école de la ville représentant  assez bien la population de Joao Pessoa, de niveau social moyen. Vu que l'enseignement publique est de niveau très bas, une grande partie des enfants de Joao Pessoa vont dans des écoles privées, comme celle-ci.  Nous avons passé un après midi dans une classe de 4ème , 3ème et 1ère primaire.  Les enfants ont présenté notre pays grâce au splendide dossier préparé par la classe de Céline et nous avons pu découvrir leur fonctionnement : les horaires sont de 13 à 17hOO.  La structure est assez similaire à chez nous. Les enfants des 4ème primaire ont pu répondre aux 6 thèmes que nous avions préparé avant notre voyage avec l'école du Verseau. Petite anecdote : les enfants se brossent les dents à l'école après chaque récréation... prenons en de la graine.

En parlant de l'alimentation, la jeune génération mange énormément de sucreries et de graisses.  Problèmes semblant courant dans des pays émergeants. 

 

Une rencontre trop courte à notre goût est celle du bateau Mowgli.  Un bateau coloré comme  semble l'être l'esprit de ce couple et de leur fille.  Nous vous invitons à suivre leur voyage. http://lelivredemowgli.blogspot.com.  

 Nous espérons les recroiser en Amérique centrale. 

Nous reprenons le large ce lundi pour nous diriger vers le Sud du Brésil, vers Salvatore de Bahia et ses alentours.  Le trajet est de plus ou moins 5 jours.  Nous nous réjouissons de retrouver le grand large.



Publié à 10:48, le lundi 25 février 2008, dans Projet Ecole, João Pessoa
Mots clefs :


Décembre Traversée Canaries - Cap Vert

Décembre- janvier: traversée de 5 jours Canaries - Cap-Vert

Quel bonheur de lâcher les amarres, de prendre le large et d'aller découvrir ce que tant de marins vont chercher sur la route des océans.

Départ le vendredi 28 décembre à 16h00, arrivée à Sao Vicente le mercredi 2 janvier vers 14h00.

 

Mer agitée à forte durant les 5 jours.  Nous serons portés par un vent Nord-Est de 20 à 30 noeuds et tiendrons donc une moyenne de 7 à 8 noeuds.

Pour une première traversée, nous serons assez bien secoués.  Le mal de mer gagnera rapidement Ghislain et sporadiquement les enfants.

Les enfants ont cette faculté de continuer avec leur imaginaire à recréer des espaces dans un environnement limité, de se recréer leur petit rituel habituel quels que soient les conditions ou le contexte de vie. 
La mer nous a offert ces différents visages.  
Interpellante, porteuse le jour .  Elle  nous indique la route pour rejoindre l'horizon et s'y perdre, donnant l'illusion (ou la juste réalité) d'en faire partie intégrante. Elle nous nourrit de sérénité.
  
La nuit tombante, elle semble se métamorphoser.  Son visage s'assombrit .  Elle semble se transformer en une créature puissante, affamée, encerclant le bateau  nous guettant par les hublots.  Elle me semble sans pitié. 
Dans un même temps, ce temps de veille, le temps des quarts est un temps très profond,  tranquille où il est bon de veiller sur notre route, sur le sommeil de chacun.  C'est être présent aux autres dans les silences.
Le réveillon sur le bateau.  Notre petite coquille de noix, dans ce noir profond, sur cette immensité.  Quel sentiment étrange.
Repas de fête, gâteau au chocolat, spectacle et danse.
Nous plongeons dans cette nouvelle année à nous 6 avec joie, force et curiosité.
Des dauphins viennent nous saluer.  Les enfants sont ébahis, émerveillés, fascinés.
Nous avons donc passé 5 nuits sur l'océan et 5 jours principalement à l'intérieur, la houle et le vent étant trop forts.
Nous arriverons à Mindelo sur l'île de Sao Vicente le mercredi après-midi avec une visibilité assez faible dû à des nuages de sable venant du sahara, qu'on nomme ici "l'Harmattan".
Une porte s'ouvre vers l'Afrique pour les enfants.



Publié à 05:35, le mardi 15 janvier 2008, dans Projet Ecole,
Mots clefs :


Qui sommes-nous ?

Où sommes-nous ?


Derniers articles

La Casamance: coeur de l'animisme sénégalais.
Saloum: fleuve de sel
En route vers le Saloum
Afrique de l'Ouest:
Mexique:
Guatemala: Antigua -Tikal-Coban-Chichicastenango-Nebaj-Todos Santos
Guatemala: on the road again
Le Sud des Antilles
Une remontée dans le temps
Guyane-Îles du Salut-Tobago
Guyane
Fortaleza-Lençois-Cayenne
Salvador à Fortaleza
Des baleines au rio Inferno de Bahia
Remontée vers le Nord
Iguacu Pantanal
Sud du Brésil
Rio la merveilleuse
En route vers Rio de Janeiro
La baie de tous les Saints
Salvador de Bahia
Joao Pessoa: ville paisible et sûre
Entrée dans le Rio Paraíba
Paradis terrestre
Traversée de Praia de Santiago à Fernando de Noronha
Les Galapagos brésiliens
Atlantique Nord
Traversée de l'Atlantique
Une porte s'ouvre sur l'Afrique
Décembre Traversée Canaries - Cap Vert